Nadia - Le Secret de l'eau bleue est un dessin animé japonais de 39 épisodes et l'un des plus populaires jamais réalisés au Japon. Ce succès tient autant dans la qualité des dessins et de l'animation que dans la profondeur du scénario et des personnages. Créé par Hideaki Anno, réalisé par le studio d'animation GAINAX (qui a aussi réalisé Wings of Honneamise, Gunbuster, et Neon Genesis Evangelion), il apparut pour la première fois le vendredi 13 avril 1990 sur NHK Sogovision et se conclut un an plus tard, le vendredi 12 avril 1991. Lors de ce laps de temps, Nadia resta constamment en tête du classement des personnages féminins d'animes établi par le magazine Animage. (Elle a éjecté de son trône Nausicaa qui y régnait depuis des années.)

Au Japon, cet anime s'intitule Fushigi no Umi no Nadia, que l'on peut traduire littéralement par Nadia des Mers Mystérieuses, mais Gainax rajouta la phrase anglaise "The Secret of Blue Water" lors de sa diffusion au Japon, d'où le nom officiel en anglais Nadia: The Secret of Blue Water ou The Secret of Blue Water (le nom de la version diffusée aux USA en 1996), ou tout simplement Nadia.

Résumé : De 1889 à juin 1890, à Paris puis sur/sous les mers et dans les airs, les aventures d'un jeune garçon, Jean, passionné de technique et de science, qui, pour protéger Nadia, une jeune fille d'origine inconnue, est entraîné et impliqué dans un grand affrontement. Il se retrouvera au beau milieu d'un conflit qui se joue entre le sous-marin Nautilus du capitaine Némo et un certain Argon. Nadia et Jean apprendront à se connaître, à se supporter et à s'aimer alors que le destin de l'humanité est en jeu. Cette histoire sera aussi l'occasion pour Jean de comprendre que la technologie a des limites et est autant capable du pire que du meilleur. Nadia, quant à elle, trouvera enfin une réponse sur la question de ses origines, celle de sa Pierre Bleue, et pourquoi le destin de la planète repose entre les mains de celui qui possède la PierreBleue... Bien malgré elle, elle sera entraînée dans une guerre qu'elle refuse.

Nadia, comme Evangelion, font partie des séries que l'on aimerait voir continuer, tant on s'attache à ces personnages. Pourtant à première vue, cette série passe pour être gentille, voire humoristique; alors qu'en fait elle est plutôt sombre et tragique. Ceci est sans doute la conséquence (outre des censures) de l'irruption de scènes "comiques" parfois inutiles, qui brouillent un message peu explicite. Les références à la Genèse trop limpides (Babel, l'Arche) cachent une réflexion sur les pouvoirs de Dieu sur sa création et l'avenir d'une humanité engagée délibérement sur la voie de la guerre et de la destruction (même si leurs créateurs ne sont pas innocents non plus), thèmes omniprésents et approfondis dans Evangelion, créée par la Gainax juste après celle-ci.

En France, la 5 le diffusa en décembre 1990, puis en avril 1991, d'après la version italienne diffusée par la RAI, avant d'être programmé maintes fois par TF1, mais jamais dans son intégralité.

Nadia et le secret de l'Eau Bleue a été récemment (année 2000) élue "Meilleure série du siècle" au Japon.


Jean, regarde moi! Je ne suis pas un être humain ! Mais ouvre donc un peu les yeux ! Je suis différente, je n'apporte que de la soufrance partout où je vais ! Je sème la peur et la tristesse tout comme l'ont fait mon père ou Argon en utilisant la Pierre Bleue !
--Nadia - épisode 35, "Le Secret de l'Eau Bleue"