#17 La dernière invention de Jean Épisode 18 #119 L'amie du Capitaine
Cap au sud

Le Nautilus poursuit sa route...

Qualques membres d'équipage se dirigent vers le rivage, en quête d'informations. Ils s'arrêtent à une cité en bord de mer, pleine de gens et de bruits, et tombent sur un article de journal traitant de la disparition d'un monstre marin, avec une photo du Nautilus en train de couler. Ils parlent entre eux un moment, un désaccord apparaissant. Certains s'inquiètent de ne pas ramener de plus amples informations, et tous craignent plus les remontrances d'Electra que celles de Nemo.

Caïus, Titus et Jean bavardent avec un membre technique de l'équipage quand lintercom intérromp leur conversation, annonçant le retour à la "base". Jean se demande ce qui peut se tramer.

Electra se présente à Gladys vêtue d'un robe en fourrure. Gladys lui dit qu'elle est horrible dans cet accoutrement, et Nadia acquièse. Electra se fiche des commentaires de Gladys, mais, elle leur répond que cela est nécessaire, puisque le sous-marin se dirige vers le pôle Sud. La réaction du gang est unanime : "QUOI !?!?". Caïus se lance dans une apologie des grands explorateurs partis à la conquête de ce pôle et qui ont tous disparu. Jean est très excité par l'idée. Il commence à se mettre à uestionner l'équipage sur l'Antartique, mais la seule réponse obtenue est "c'est là où se trouve la base." Finalement, lui et Nadia pose la même question à Electra, qui lui répond la même chose que les autres. (Jean : "Oui, c'est EXACTEMENT ce que tout le monde dit !" Electra : "Oh ! Ils cherchent juste à vous impressionner").

Electra fait apparaitre une mapemonde sur l'un de ses moniteurs, à l'émerveillement des deux jeunes gens. La carte zoome sur une vue du cercle antartique et une petite étoile dévoile la position exacte du pôle Sud. Electra leur explique que l'étoile indique la position de leur base.  Lorsque Jean lui demande comment Electra a obtenue ctte information, elle le met au crédit de l'ordinateur de bord. Mais Jean insiste pour savoir comment l'ordinateur a eu accès à l'information, et Electra lui dit simplement que c'est un secret.

Le Nautilus  ouvre une brèche dans la banquise, en approche de la région antartique. Le gang est impressioné par les sons lourds s'élevant du sous-marin lorsqu'occasionnlement, des blocs de glace cognent la coque du navire. Quelqu'un estime l'épaiseur de la banquise à 5 mètres, et Nemo ordonne en conséquence la plongée. Le Nautilus s'enfonce dans les eux glacées sous l'épaisse couche de glace polaire et les enfants observent le spectacle unique de la galce sous l'océan.

Peu après, ils rencontrent une grande banc de poissons morts. L'analyse de l'eau indique que la température de l'eau est trop haute pour permettre la vie dans ces conditions. Soudain, un immense vague frappe le Nautilus, dont la source , identifié aussitôt, est un volcan sous-marin, endormi auparavant, mais actif maintenat. Nemo fait remarquer que la Nature réserve toujours quelque surprise, et ordonne au sous-marin de se détourner. Le reste du gang, qui n'ont pas vu l'enfer sous-marin de leurs propres yeux trouvent l'idée d'un volcan au pôle Sud assez invraisemblable.

Le Nautilus poursuit sa route, lorsqu'un objet inconnu apparaît et frôle le sous-marin. Quelqu'un demande ce que cela pouvait bien être, et Nemo suppose que cela a été probablement libéré des glaces par la chaleur du sous-marin. Quoique ce soit, cela revient à la charge et malgré la tentative d'esquive du Nautilus, celui-ci est percuté par ce qui se révèle être un immense poulpe qui, par ses tentacules, exerce une énorme pression sur les flancs du Nautilus. Les portes des sas de la tour de commandement comencent à craquer, et Nemo ordonne l'activation  des boucliers internes tandis que de plus en plus de portes cèdent.

Jean suggère l'utilsation de l'ElectroChoc de défense du navire. Nemo acquièse et une énorme chareg d'électricité est déchargé sur la coque et l'animal. Mais ceci s'avère insuffisant pour libérer le sous-marin de l'emprise du monstre marin. Même en trainant l'animal sur la glace de la banquise. Quelqu'un lance dans la coursive que c'est pire qu'affronter le Garfish d'Argon.

Nemo ordonne alors de diriger le sous-marin vers le cratère du volcan. Electra proteste, les risques de voir fondre le Nautilus étant énormes, mais Nemo lui rétorque qu'il n'y a pas d'autre choix. La température interne grimpe jusqu'à 102 degrés, mais, en fin de compte, le poule géant abandonne sa proie et va voir ailleurs. Le Nautilus se détourne immédiatement de l'enfer et reprends sa course. Le navire navigue au fond de l'océan et une tuner illuminé en métal apparait bientôt dans une paroi. Et tandis que le Nautilus entre dans le tunnel, un Jean surexité s'exclame : "Voici l'Antartique !"


Dialogues :               Hisao Ohkawa,  Kaoru Umeno 
Storyboard :               Hakiko Gai (Autre pseudo de Masayuki) 
Direction technique :      Shigehito Hirano 
Direction de l'animation : Hiroshi Kugimiya 
Animateurs à signaler :    Noboru Koizumi